Physique - UCL

forum de discussion entre étudiants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Taux de désintégration des K

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1423
Age : 32
Localisation : un toit de lln
Date d'inscription : 07/01/2005

MessageSujet: Taux de désintégration des K   Jeu 5 Jan - 17:09

Je ne sais pas si vous vous souvenez du cours où il nous avait expliqué que les K se désintégraient en pions et je ne sais plus de tout quoi.

J'avais noté tuyau 2ème licence pour cette partie là, donc a mon avis, il ne faut pas connaitre, si ? Vous l'étudiez ?
Personellement, en tout cas, je n'y ai rien compris Rolling Eyes

_________________
La leçon la plus remarquable de la physique du 20ème siècle est cette incroyable capacité de l'esprit humain à comprendre l'univers autour de lui. - Kip Thorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benjamin
Complètement givré
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 32
Localisation : BW
Date d'inscription : 10/01/2005

MessageSujet: Re: Taux de désintégration des K   Jeu 5 Jan - 17:30

ya l'histoire avec le |K1> et |K2> ou |K°> et |K°barre> ca c'est un tuyau pour cette année et c'est pas trop violent, je l'ai compris ya qq jours en étudiant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loicus
Irrécupérable
avatar

Nombre de messages : 1453
Age : 32
Localisation : 50°40'45.01"N 4°33'19.93"E
Date d'inscription : 09/01/2005

MessageSujet: Re: Taux de désintégration des K   Jeu 5 Jan - 17:43

ouais c'est pas tres compliqué...

mais il avait bien dis... tuyau pour l'année prochaine, je confirme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.futura-sciences.com/
Benjamin
Complètement givré
avatar

Nombre de messages : 412
Age : 32
Localisation : BW
Date d'inscription : 10/01/2005

MessageSujet: Re: Taux de désintégration des K   Jeu 5 Jan - 18:15

oui en fait si tu veux vraiment savoir d'où viennent les K et tous et tout alors oui ca doit être pour l'année prochaine, c'est peut être ca qu'il disait

mais si il pose le problème comme il l'a donné au cours je pense qu'il faut savoir le faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Névrosé


Nombre de messages : 37
Localisation : Eghezee (ex-Montois)
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Taux de désintégration des K   Jeu 5 Jan - 21:11

Bien, petit saut d'1 an dans le futur...

Dans le cadre des interactions fortes, on peut définir un nombre quantique conservé similaire mathématiquement au spin que l'on nomme isospin. L'interaction forte conserve l'isospin et on en conclut que K° et K°(barre) (I=1/2) ne peuvent se désintégrer fortement en 2 pions (I=0).

Néanmoins les interactions faibles peuvent violer l'isospin (par pas de 1/2). On peut donc avoir K° ou K°barre en pi^+pi^- ou pi^0pi^0. Mais puisque un système de 2 pions est CP +1 (et 3 pions CP -1), on s'attend naivement à ce ce soit K1=(K°+K°barre)/sqrt(2) qui correspond à CP +1 qui se désintegre en 2 pions (temps de vie court) et K2=(K°-K°barre)/sqrt(2) qui est CP -1 qui se désintegre en 3 pions.

C'est en effet ce qui semblait se passer dans la nature, jusqu'au jour où l'on observa "K°2"->2pi! Il fallu alors se rendre à l'évidence: les interactions faibles violent CP! Mais ca c'est une autre histoire

Pour ceux qui ne le savent pas, CP correspond à la double opération conjugaison de charge C (particule <-> antiparticule) et parité (gauche <-> droite). On sait depuis assez longtemps (années 50), de part l'étude des réactions nucléaires (interactions faibles) que la nature ne respecte pas l'invariance sous une symétrie "miroir" P, mais la violation de CP a été observé plus récemment vers la fin des années 60. Si le théorème CPT qui est une conséquence de la théorie des champs est vrai, la symétrie T est aussi violée et on en conclu que la nature n'est pas invariante sous renversement du temps MICROSCOPIQUEMENT (macroscopiquement on le sait depuis la thermodynamique et l'entropie). Si la violation de P par les intercation faible est bien comprise dans le contexte du Modèle Standard de la physique des particules, l'origine exacte de la violation de CP reste un sujet "brulant"...

Je ne sais pas si ca correspond à ce que Mr Weyers a raconté au cours, mais bon on va dire que c'est pour votre culture générale & en préparation à l'année prochaine Very Happy


Dernière édition par le Ven 6 Jan - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fyma.ucl.ac.be/wiki/~mherquet/home
Sophie
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1423
Age : 32
Localisation : un toit de lln
Date d'inscription : 07/01/2005

MessageSujet: Re: Taux de désintégration des K   Ven 6 Jan - 11:05

Michel a écrit:
(...) mais la violation de CP a été observé plus récemment vers la fin des années 60.

Et c'est à ce moment là que tous les physiciens ont sauté de joie sur leurs tables ? (selon Weyers) Very Happy
Le "Pourquoi sont-ils content qu'une symétrie soit violée ?" m'échappe alors Razz A moins que ce soit parce que ça veuille dire "travail en vue" ? Razz

Bon bon, je sens que je vais retourner dans mes feuilles...
Merci pour les réponses

_________________
La leçon la plus remarquable de la physique du 20ème siècle est cette incroyable capacité de l'esprit humain à comprendre l'univers autour de lui. - Kip Thorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel
Névrosé


Nombre de messages : 37
Localisation : Eghezee (ex-Montois)
Date d'inscription : 21/05/2005

MessageSujet: Re: Taux de désintégration des K   Ven 6 Jan - 12:58

La réponse est simple, c'est la voie royale pour le processus à l'origine l'asymétrie matière/antimatière de l'univers!

Pour plus d'info (par un des boss de la section théorique du cern):

http://www.cerncourier.com/main/article/39/8/16
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fyma.ucl.ac.be/wiki/~mherquet/home
Vincent Boucher
Sain d'esprit


Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: Re: Taux de désintégration des K   Lun 9 Jan - 18:30

Ca me rappelle l'examen 2004 de "Symétries et Interactions Fondamentales" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fyma.ucl.ac.be/wiki/~boucher/home
Sophie
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1423
Age : 32
Localisation : un toit de lln
Date d'inscription : 07/01/2005

MessageSujet: Re: Taux de désintégration des K   Lun 9 Jan - 22:35

Merci beaucoup en tout cas, ça a l'air intéressant, j'irai jeter un coup d'oeil dès que j'aurai un peu plus de temps Wink

_________________
La leçon la plus remarquable de la physique du 20ème siècle est cette incroyable capacité de l'esprit humain à comprendre l'univers autour de lui. - Kip Thorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taux de désintégration des K   

Revenir en haut Aller en bas
 
Taux de désintégration des K
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'énnéagramme : centres et désintégration
» intégration/désintégration
» Le suicide
» La désintégration de la foi
» La désintégration miraculeuse des blocages et des névroses est un conte pour enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Physique - UCL :: 1ère Licence :: Les questions du 1er quadri :: Physique quantique-
Sauter vers: