Physique - UCL

forum de discussion entre étudiants
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 IF : Désintégration du muon

Aller en bas 
AuteurMessage
Sophie
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1423
Age : 33
Localisation : un toit de lln
Date d'inscription : 07/01/2005

MessageSujet: IF : Désintégration du muon   Lun 11 Déc - 14:19

Pour la désintégration du muon, ils utilisent dans le bouquin (p16)

SOMME (spin) u ek u ii = ( p_slash + m ) ek ii

or je pense que tout le monde est d'accord pour dire que dans la formule correcte, on doit diviser le second terme par deux fois la masse, non ?
C'est d'ailleurs ce qu'on a fait dans le cours et la démo que j'avais faite l'an passé ne marche pas sans...

Il va sans dire que ça modifie le résultat final GAMMA d'un facteur (8 PI masses ) e-1 ...

Alors ma question est POURQUOI???? pourquoi avoir négligé pertinemment ce 2m ? qui en plus modifie vachement la solution finale... comprend2

_________________
La leçon la plus remarquable de la physique du 20ème siècle est cette incroyable capacité de l'esprit humain à comprendre l'univers autour de lui. - Kip Thorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe
Complètement givré
avatar

Nombre de messages : 570
Localisation : Ben ça dépend...
Date d'inscription : 08/01/2005

MessageSujet: Re: IF : Désintégration du muon   Lun 11 Déc - 23:13

celà dépend de la normalisation des fonctions d'ondes.

Dans le Bjorken les fonctions d'ondes (bi-spineurs) sont normalisées à E/m. Tandis que dans le Okun elles le sont à 2E.

Mais celà ne change rien au résultat final puisque dans le premier cas, la somme sur les polarisations donne (p+m) et tu divises après par la densité qui est donnée par 2E donc tu obtiens

(p+m)/2E

Dans l'autre cas tu as (p+m)/2m et tu divises par la densité qui dans le cas présent vaut E/m de sorte que tu obtiens également

(p+m)/2E

Voilà c'est tout. Remarque que la normalisation influence la somme sur les polarisations et la densités mais de manière à laisser la largeur invariante sous changement de normalisation de la fonction d'onde. En effet, une largeur est définie par particule. Et lors du calcul de cette largeur on se place dans un certain volume d'espace (V) et pour obtenir le résultat pour une particule on divisel'élément de matrice de transition pour ce volume par la densité. Pour le bjorken la densité est de E/m particules dans le volume V et dans le Okun de 2E particules pour le volume V.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.synopsite.com/pages/reflets_d_acidepag.html
Sophie
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1423
Age : 33
Localisation : un toit de lln
Date d'inscription : 07/01/2005

MessageSujet: Re: IF : Désintégration du muon   Lun 11 Déc - 23:37

Ah oki, c'est vrai qu'ils le disent à un certain moment dans l'appendice...

Je reverrai ça alors Wink Merci beaucoup pour ta réponse Smile

_________________
La leçon la plus remarquable de la physique du 20ème siècle est cette incroyable capacité de l'esprit humain à comprendre l'univers autour de lui. - Kip Thorne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: IF : Désintégration du muon   

Revenir en haut Aller en bas
 
IF : Désintégration du muon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Questions sur l'énnéagramme : centres et désintégration
» intégration/désintégration
» Le suicide
» La désintégration de la foi
» La désintégration miraculeuse des blocages et des névroses est un conte pour enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Physique - UCL :: 2ème Licence :: Interactions & quantique-
Sauter vers: